Le système autrichien de l’EFP

L’enseignement et la formation professionnels initiaux (EFPI) relève principalement d’établissement d’EFP et d’un système d’apprentissage professionnel très performant. Dans le domaine de l’enseignement et la formation professionnels permanents (EFPP), il n’existe aucun organisme au statut juridique explicite chargé de contrôler la politique de l’éducation pour le secteur dans son ensemble.

 

Les établissements d’EFP proposent des programmes de durée et de niveaux différents, ainsi qu’une grande variété de cursus généraux à partir de la 9e année de scolarisation. Ces dispositifs comprennent, entre autres, des établissements de formation professionnelle à temps partiel et des établissements d’enseignement supérieur intervenant dans des domaines précis (ingénierie, artisanat, gestion, tourisme, travail social, agriculture et foresterie, puériculture, pédagogie sociale…). Sauf dans le cas de la formation par alternance, ces programmes peuvent prendre diverses formes et être d’une durée variable (1-5 ans) :

  • Ecole professionnelle
    3 ou 4 ans : cursus à temps plein à partir de la 9e année de scolarisation;   qualification EFPI         
    1 ou 2 ans : cursus à temps plein à partir de la 9e année de scolarisation; dispositif de formation professionnelle
  • Etablissement d’enseignement supérieur professionnel
    5 ans : cursus à temps plein à partir de la 9e année de scolarisation ; qualification EFPI
  • Cursus supplémentaire :
    3 ans : cursus à temps plein à partir de la 9e année de scolarisation suivant achèvement d’un programme dans une école professionnelle
  • Cursus professionnel postsecondaire
    2 ans : cursus à temps plein suivant achèvement du « Reifeprüfung »
  • Ecoles et établissements d’enseignement supérieur destinés aux salariés en activité
    2 – 4 ans : parcours cités ci-dessus sous forme de cours de soir

Les apprenants ont la possibilité de changer d’établissement en cours de route, pourvu que les différentes structures affichent les mêmes curriculums. En cas de curriculums différents, des examens préalables s’imposent pour certaines matières. Des débouchés professionnels directs et des opportunités d’EFPP divers constituent des atouts pour les apprenants diplômés. 

 

Les établissements d’EFP connaissent depuis deux décennies une croissance continue du nombre d’apprenants, en raison notamment de l’offre large et équilibrée d’enseignement général, des enseignements professionnels théoriques et pratiques (dont des stages en entreprise), ainsi que d’une variété d’opportunités de formations et de spécialisations spécifiques.  Les établissements d’enseignement supérieur professionnel sont particulièrement plébiscités depuis le début des années 1990 e raison de l'existence de programmes aboutissant au certificat « Reifeprüfung » et au diplôme d’EFP.

 

Les apprentissages en Autriche se déroulent sur deux sites distincts : les stages en entreprise se complètent par des études obligatoires au sein d’un établissement de formation professionnelle à temps partiel destiné aux apprentis [Berufsschule]. Ainsi, de tels dispositifs de formation sont également connus sous le nom de « formation professionnelle double » ou « système à deux volets ». La formation d’apprentis s’étale sur une période de deux  à quatre ans, mais la durée la plus répandue est de trois ans. Les apprentis peuvent être formés aux seuls métiers dotés d’un statut juridique qui reconnaît l’apprentissage. Ces métiers (il en existe environ 240 à présent) figurent sur la liste des métiers ouverts aux apprentis [Lehrberufsliste]. Le Certificat de validation d’apprentissage permet aux apprentis d’accéder à deux parcours professionnels. D’une part, constitue une condition préalable à l’admission de l’examen de maître-artisan et aux examens de qualification ; d’autre part il permet d’accéder à l’enseignement supérieur dans des universités et des « Fachhochschulen », ainsi qu’aux programmes et établissements postsecondaires.

 

Les organismes ECVET au sein d’établissements d’EFPP en dehors du système scolaire ou d’enseignement supérieur bénéficient d’un degré élevé d’autonomie dans le cadre des spécifications légales et dépendent principalement des conditions de l’offre et de la demande. Concernant la qualité et l’assurance de la qualité dans le secteur de l’EFPP, l’initiative récente « Ö-Cert » établit un cadre applicable sur tout le territoire autrichien pour la reconnaissance mutuelle de la qualité au sein d’institutions de formation d’adultes.