L’état de la mise en place d’ECVET en Autriche

L'Autriche prépare sa participation au sein d’ECVET en réalisant des études et en poursuivant une politique d’information ciblée. Le Ministère fédéral autrichien pour l’éducation, les arts et la culture (BMUKK) représente le pays auprès de différentes entités établies par la Commission européenne pour développer et mettre en place le système européen de crédit d'apprentissages pour l'enseignement et la formation professionnels (ECVET). La stratégie autrichienne actuelle concernant ECVET prévoit que le système ne servira qu’à favoriser des séjours de mobilité transnationale.

 

Le BMUKK a constitué un groupe informel d’experts en matière d’ECVET chargé de débattre d’idées et de visions sur la mise en place d’ECVET en Autriche et d’échanger des informations (p.ex. sur des expériences de projets pilotes ECVET).

 

En 2007, le BMUKK a commandité une étude de faisabilité sur la « Mise en place d’ECVET dans l’enseignement et la formation professionnels initiaux en Autriche ».

 

En juin 2009, le BMUKK, ensemble avec la Chambre fédérale du travail et l’Agence nationale pour l’apprentissage tout au long de la vie (OeAD GmbH), a organisé une conférence sur le thème « ECVET – un système européen de crédits pour l’EFP » pour débattre avec une cercle élargi de parties prenantes de scénarios pour l’introduction d’ECVET en Europe et particulièrement en Autriche.

 

Les institutions autrichiennes participent également en tant qu’entités coordinatrices et partenaires – parfois avec un soutien supplémentaire du BMUKK –à des projets pilotes ECVET à l’échelle européenne :

  • au sein du programme Leonardo da Vinci: VQTS et VQTS II
  • 1ère génération de projets ECVET : M.O.T.O., SME MASTER Plus
  • 2e génération de projets ECVET : EASYMetal, EsyCQ, 2get1care EASYMetal, EsyCQ, 2get1care

 

L’Autriche développe actuellement un concept pour l’application d’ECVET dans le cadre de projets de mobilité transnationale en adéquation avec la structure du système autrichien d’EFP. Afin de promouvoir cette stratégie, le BMUKK a chargé deux institutions de conseil et de recherche (3s et IBW) d’établir des modèles et d’élaborer des lignes directrices pour l’utilisation d’ECVET dans le cadre de la mobilité transnationale. Ces lignes directrices étaient prévues pour publication au printemps 2012 sur le site www.ECVET-info.at

 

Le programme de l’agence autrichienne pour l’apprentissage tout au long de la vie considère ECVET comme une priorité nationale pour le mécanisme de financement de l’apprentissage tout au long de la vie.

 

De nouvelles structures ont été introduites en janvier 2012 pour la mise en place d’ECVET :   un point de contact de l’agence nationale coordonne désormais l’ensemble des activités ECVET. 7 experts ECVET ont d’ailleurs été désignés pour conseiller et former des représentants d’établissements d’enseignement ou d’entreprises souhaitant approfondir leurs connaissances d’ECVET (cf. http://www.lebenslanges-lernen.at/ECVET).