Etat du Cadre National des Certifications en Autriche

La mise en place du CEC en Autriche est fondée sur celle de la Recommandation du Parlement européen et du Conseil du 23 avril 2008 établissant le cadre européen des certifications (CEC) pour l'éducation et la formation tout au long de la vie (2008/C111/01).

Au cours du processus national de consultation sur le CEC (2005/06), il a été demandé d’établir un CNC autrichien. Ce cadre devait inclure l’ensemble des secteurs de l’éducation et intégrer – au même titre que les qualifications acquises de manière formelle et informelle –les acquis d’apprentissage informels. Les objectifs du CNC comprennent non seulement le référencement simplifié et transparent du système national des certifications par rapport au CEC, mais également les objectifs politiques en matière de l’éducation qui s’inscrivent en dehors de ce périmètre (tels que l’orientation autour des acquis d’apprentissage, la promotion de la perméabilité et l’intégration de l’apprentissage non formel). Une approche double, à la fois de haut-en-bas et de bas-en-haut a été adoptée pour l’élaboration du CNC. Cette approche avait pour objectif dès le début de concevoir et mettre en place le CNC sur la base d’un large consensus des principales parties prenantes, portant sur les paysage des qualifications nationales, tout en intégrant l’apport d’experts.

En 2010, les critères et les procédures pour la classification de qualifications ont été élaborés et ont fait l’objet d’un premier test dans le cadre de la phase de simulation. En 2011, le Point national de coordination a débuté des activités étendues de relations publiques. Il s’agissait d’une part d’un road show à travers l’Autriche et le début d’une série de séminaires intitulée « Fit for NFQ (Prêt pour le CNC) », et d’autre part d’initiatives de conseil individualisées. Le processus avait pour objectif d’examiner différents aspects du CNC/CEC et l’orientation autour des acquis d’apprentissage, ainsi que d’autres sujets et outils destinés à des groupes cibles.

Le besoin de lettre en place un CNC axé sur le CEC est exprimé dans le Programme du gouvernement pour la 24e session législative (2008-2013) à deux reprises, dans le chapitre portant sur l’éducation et dans celui relatif aux sciences et à la recherche.   Cela signifie que l’ensemble su système autrichien de qualification devra être intégré dans un mécanisme de classification à 8 niveaux avant 2013.

Le 11 juin 2012 a vu l& réalisation d’une étape importante dans l’élaboration d’un cadre national des certifications : ce jour, le rapport autrichien de référencement au CEC, rédigé conjointement par le BMUKK et le BMWF, a été transmis à la Commission européenne et présenté au groupe consultatif du CEC à Bruxelles. Le rapport autrichien de référencement au CEC a été conçu comme un rapport intermédiaire ayant pour objectif principal de présenter les relatons entre les niveaux inclus dans le CNC autrichien et ceux du CEC.